Sommaire

Didactique de l'Info

Recherche des représentations des notions info-documentaires par les élèves du secondaire

"Octopus15" de Smakhtin, 2009

Poursuivant ses recherches en didactique de l'information, un groupe de travail de l'académie de Nantes a entrepris l'inventaire des représentations des élèves relatives aux notions info-documentaires. En s'appuyant sur les évaluations diagnostiques écrites, ce groupe a produit une banque d'énoncés langagiers de la 6ème à la terminale. Leur analyse devrait permettre de dégager, au-delà des représentations émergeantes, les principaux obstacles que rencontrent les élèves du secondaire à l'appropriation des savoirs scolaires de l'Information-documentation. La visée de ce projet est l'élaboration de situations-problèmes.

Lire la suite

Introduction de la notion de curriculum en information-documentation

Fyi (Ädri, 2008). lien

L’idée d’élaborer un curriculum pour l’information-documentation s’est installée au début des années 2000 sous l’impulsion de Jean-Louis Charbonnier et a donné lieu à des travaux importants réunissant des chercheurs de plusieurs disciplines. En 2003, se furent tout d’abord les Assises nationales pour l’éducation à l’information, lesquelles avaient inscrit la dimension curriculaire dans leur problématique « Clés pour la réussite de la maternelle à l’université ». Trois années plus tard est constitué une ERTé sous la houlette d’Annette Béguin, intitulée « Culture informationnelle et curriculum documentaire ». Elle tient un colloque international à Lille en octobre 2008 et remet son rapport en fin 2009.

Lire la suite

Comment évaluer les notions info-documentaires : une démarche en 7 étapes. Guide à l’usage du professeur documentaliste

"For Her Information" par Denise Ann Holmes. lien

Aujourd’hui, il apparaît de plus en plus nettement que le cœur des apprentissages info-documentaires est conceptuel : il est plus utile, en effet, de connaître et de comprendre les principes essentiels relatifs aux outils, aux processus, aux usages et aux problèmes d’ordre informationnel tels qu’ils irriguent notre « société de l’information » que de courir sans cesse après les éternelles évolutions des outils et les incessantes adaptations procédurales que ceux-ci génèrent.

Le professeur-documentaliste soucieux d'aborder les apprentissages info-documentaires par le biais des connaissances déclaratives trouvera ici de nombreuses ressources actualisées pour penser et mettre en place des séquences pédagogiques ainsi que leur évaluation. Sont ainsi réunis et mis en scène les premiers outils produits par la didactique de l'information.

Lire la suite

De la pédagogie documentaire à la didactique de l’information. Journée des professeurs documentalistes de la FADBEN Picardie. Amiens, 9 décembre 2008

Le corps des enseignants-documentalistes est engagé dans un processus de professionnalisation qui le mène vers la légitimation d'un mandat pédagogique spécifique. Pour ce faire, trois directions doivent encore être prises et menées plus avant :

1. la rationalisation des contenus enseignables : les savoirs scolaires de l'information-documentation commencent tout juste à être discutés. Mais un grand effort de scientifisation doit encore être fourni, synthétisant les apports à venir de l'observation des connaissances expériencielles et des comportements documentaires des élèves et de l'analyse des pratiques pédagogiques des professeurs-documentalistes, dans un rapport étroit aux savoirs disciplinaires de référence (SIC) ;

2. l'évaluation des apprentissages : l'évaluation reste un outil de valorisation épistémologique (légitimation de la valeur des contenus d'enseignement), pédagogique (régulation de la formation de l'élève), statutaire (reconnaissance de la mission pédagogique de l'enseignant-documentaliste) et social (validation des compétences documentaires des élèves au sortir de l'école). Ce dernier point mérite d'être approfondi afin qu'il existe une attestation sociale, validée par l'institution, des acquis documentaires permettant à l'élève de les faire valoir à son entrée dans la société ;

3. la formation pédagogique des enseignants-documentalistes : la formation des personnels à la didactique de l'information est une urgence. Elle doit devenir un outil d'acculturation aux savoirs de référence, au repérage des difficultés des élèves et aux méthodes pédagogiques. Il revient à la profession d'exiger et de construire une offre de formation académique à la hauteur des chantiers et des évolutions à venir. Sans oublier la nécessaire collaboration à développer entre le terrain et la recherche...

Lire la suite

Les conceptions des élèves au centre de la didactique de l'information ?

Cliché : Annick Plénacoste

Actes du Séminaire du GRCDI du 12 septembre 2008 "Contextes et enjeux de la culture informationnelle, approches et questions de la didactique de l’information"

Le concept de représentation des élèves, l’un des premiers reconnus et développés par les didacticiens des sciences, n’a encore fait l’objet d’aucune étude dans le champ de l’Information-documentation. Notre seule ambition sera ici de fournir un cadre théorique aux premiers travaux. Nous nous limiterons donc à définir ce concept à partir d’apports glanés dans la littérature scientifique, relatifs à son statut et à ses différentes origines en nous demandant ce qu’il change – ou permet de changer - dans la situation d’enseignement-apprentissage. Si cette investigation s’attache à l’épistémologie de la « représentation », il n’en demeure pas moins qu’à travers elle, nous aurons toujours à l’esprit l’envie de percevoir dans quelle mesure ce concept est transposable en didactique de l'information, ce qui revient à se demander si les problèmes qu’il susciterait alors sont analogues à ceux que rencontrent les didactiques des disciplines. Même s’il est trop tôt pour obtenir des réponses, la question des bénéfices à retirer de cette transposition mérite d’être gardée en mémoire : le concept de « représentation des élèves » est-il de nature à :

  • nous conduire à un réexamen de l’élaboration des savoirs scolaires de l’Information-documentation ?
  • nous permettre de mieux comprendre les obstacles que rencontrent les élèves dans l’appropriation des concepts du domaine ?
  • nous orienter dans l’élaboration de situations et d’interactions capables de résoudre ces difficultés ?
Lire la suite

Quelle didactique de l'information pour quelle culture informationnelle ? Diaporama : Stage URFIST du 11-06-2008, Rennes

Ce stage visait à faire le point sur la double question de la culture informationnelle et de la didactique info-documentaire, à la fois dans l’enseignement secondaire et supérieur. A partir de la réflexion sur la définition, les finalités, les enjeux et les domaines de la culture informationnelle, il s’est agi de montrer le lien avec la question didactique des contenus d'un enseignement de l'information-documentation, de pointer les questions et les difficultés de cette nouvelle perspective, de réfléchir collectivement à la didactisation des notions info-documentaires et de présenter les différents projets récents et en cours, autour de cette thématique en plein développement aujourd’hui dans le champ de la formation des usagers (élèves et étudiants) à la « maîtrise de l’information ». (voir la bibliographie)

Lire la suite

Trois obstacles à l’idée d’une discipline de l’Information-documentation

Séance pédagogique en salle multimédia. CLG F. Villon. Les Ponts-de-Cé (49). 2007

Participation à la table ronde « Les savoirs en information-documentation : recherches, développement actuel et perspectives d'acquisitions scolaires » au 8e Congrès de la FADBEN « Culture de l'information : des pratiques aux savoirs », Lyon, 28, 29, 30 mars 2008.

Presque 20 ans après l’instauration du CAPES de Sciences et techniques documentaires, l’idée d’une discipline de l’Information-documentation fait toujours débat. Etonnant CAPES que celui de Documentation, en vérité, qui n’est pas attaché à une discipline comme tous les autres, et qui doit même se justifier lorsqu’il est convoqué pour légitimer un enseignement ! Quoi, entend-on encore trop fréquemment, il faut un CAPES pour classer des livres ?! Quoi, les « documentalistes » évaluent les élèves ? Bien que de statut enseignant, la profession pâtit de son attachement à la Vie scolaire, source de bien des confusions et de bien des manipulations. L’appellation double de professeur documentaliste entretient également durablement cette ambiguïté : un CAPES de Mathématique ou d’Education musicale fait-il pour autant des professeurs mathématiciens ou des professeurs musiciens ? Ces derniers sont-ils des « mathématiciens et des musiciens en milieu scolaire », de la même manière qu’on peut lire quelquefois que les professeurs documentalistes seraient des « documentalistes en milieu scolaire » ? Non. Le CAPES de Documentation n’est pas un diplôme de documentaliste ou de bibliothécaire et n’a pas à se substituer à un DUT ou à un DEUST. Il est décerné à un professeur enseignant la Documentation dans un centre à la double valence d’outil didactique et de service d’information, et dont il a la responsabilité.

Si la grande majorité des professeurs documentalistes aujourd’hui se réclament enseignants, ils hésitent cependant à assumer l’éventualité du corrélat disciplinaire. Certes le cadre disciplinaire n’a pas été fourni avec l’enseignement qui découle du statut, certes l’institution, qui admet par ailleurs l’existence de ce « champ disciplinaire » retarde à généraliser un programme qui existe déjà ailleurs, notamment dans la série STG ou dans l’enseignement agricole. Mais pour autant, le blocage n’est pas qu’institutionnel. Il doit être recherché au cœur même de la profession, c’est-à-dire dans ce qui l’origine et la constitue. A l’heure où une sorte de fatalité historique (l’éternel échec de la pédagogie nouvelle), politique (le retour vers une éducation traditionnelle) et économique (« l’économie de la connaissance » prônée par la « stratégie de Lisbonne ») semble frapper le corps des enseignants documentalistes et freiner son évolution, ces derniers ne peuvent plus éluder les questions vives d’un débat qu’ils ajournent régulièrement depuis plus de 20 ans.

Ces blocages sont avant tout de nature identitaire. Et c’est à partir de ce point de portée générale, point consensuel au moins au départ, que nous tenterons de prendre à bras le corps les résistances à l’idée d’une discipline de l’Information-documentation. Ces résistances nous apparaissent comme autant de représentations faisant obstacle à l’évolution du processus de professionnalisation des professeurs documentalistes. Si les facteurs responsables de cette méfiance ressentie par la profession à l’égard de l’option disciplinaire sont complexes et mériteraient un long développement dans le cadre d’une sociologie des professions, il est toutefois possible d’avancer quelques repères en espérant qu’en mettant à plat un certain nombre de non-dits, une réflexion commune puisse être entreprise qui interrogerait ces représentations et permettrait de lever les obstacles.

Nous avançons ainsi que ces obstacles pourraient provenir d’interférences avec le modèle canonique que constitue la pédagogie dite traditionnelle, entraînant dans son cortège de vives protestations un certain nombre de confusions sur l’idée d’une discipline originale. Au nombre de ces protestations à saisir comme autant d’indices à lever pour comprendre, il nous faudra également interroger les représentations professionnelles sur les savoirs à enseigner et sur l’évaluation des apprentissages…

Lire la suite

Wikipédia, un objet problème en information-documentation. Journée professionnelle de l’ADBEN des Pays de la Loire. 31 mai 2008

Le 31 mai 2008, l’ADBEN des Pays de la Loire a organisé une journée professionnelle sur le thème : « Wikipédia : quels enjeux pour la formation des élèves ? ». Laure Endrizzi, chargée d’études et de recherche à l’INRP, et moi-même, avons présenté deux approches distinctes et complémentaires de ce qui apparaît encore comme un phénomène info-documentaire de portée mondiale : la première dressant un état des lieux de Wikipédia dans le paysage éditorial contemporain, la seconde présentant l’encyclopédie collaborative comme possible objet didactique en Information-documentation, ou objet-problème à explorer pour faire travailler les élèves sur quelques concepts info-documentaires. En annexes : le diaporama et les cartes conceptuelles (sommaire, carte générale, cartes partielles : Source, Support, Type de document, Contenu informationnel et Usages).

Lire la suite

Wikipédia 2001-2008 : état des lieux

Lors de la journée professionnelle ADBEN des Pays de la Loire organisée le 31 mai 2008 sur le thème "Wikipédia : quels enjeux pour la formation des élèves ?", Laure Endrizzi, chargée d’études et de recherche à l’INRP, a dressé un état des lieux de l'encyclopédie collaborative dans le paysage éditorial contemporain, qu'elle a présenté comme une nouvelle utopie encyclopédique (document diffusé sous licence Creative commons BY-NC).

Lire la suite

De l’évaluation des acquis à l’élaboration des savoirs info-documentaires : Le cas des questionnaires-diagnostics dans une approche de type bottom-up

Pour construire les savoirs scolaires de l’Information-documentation, comme pour établir des plans de formation, il s'avère de plus en plus nécessaire de chercher à connaître auparavant comment les élèves se les représentent, ce qu’ils savent déjà ou croient savoir. Le postulat constructiviste est que des conceptions erronées peuvent constituer des obstacles aux apprentissages. Mais comment identifier ces obstacles ? Comment repérer les représentations des élèves ? Pourquoi ne pas partir des tests-diagnostics auxquels certains collègues soumettent les élèves en début d’année ? Il n’est qu’à suivre les exemples des académies de Nantes, de Rennes, de Dijon ou encore de Versailles… Mais ces outils sont-ils fiables ? Une étude succincte de ces tests, indépendamment des résultats qu’ils permettent d’obtenir, révèle que leur constitution témoigne avant tout des attentes et des représentations de leurs concepteurs en matière de définition des contenus à enseigner…


Lire la suite