Tag : évaluation des apprentissages info-documentaires

35 documents sont liés à ce tag

L’évaluation diagnostique en seconde : un support pour l’enseignement de l’information-documentation

CDI du lycée Lamartine, de Mâcon (académie de Dijon)

Toute didactique considère qu’il faut commencer par prendre en compte les représentations et les acquis des élèves avant que de penser à construire le cours. L’évaluation diagnostique représente ainsi pour l’enseignant un outil pertinent pour déterminer le profil de ses classes. A partir des résultats obtenus, il pourra donner une plus grande cohérence à ses progressions et sera en mesure d'orienter le contenu de ses séquences dans le sens des besoins constatés des élèves. Ces tests diagnostiques peuvent être placés au début de chaque niveau afin de se projeter dans l’année, mais on remarque que, en information-documentation principalement, ils prennent plutôt place au début du collège ou à l’entrée du lycée.

C’est ce dernier cas qu’illustre aujourd’hui Flore Pernaton-Defay, professeure documentaliste au lycée Lamartine de Mâcon (académie de Dijon), en nous présentant le travail accompli cette année auprès de quelques 294 élèves de 2nde. Les matériaux qu’elle nous livre sont précieux : questionnaire, méthodologie, identification des notions mobilisées. Mais outre le fait qu’ils peuvent nous inciter à faire de même et nous accompagner dans cette entreprise, ils offrent, à partir des résultats obtenus, un aperçu tangible des réussites et des difficultés des élèves de ce niveau en matière de maîtrise des savoirs scolaires de l’information-documentation. Flore Pernaton-Defay nous donne ainsi à voir dans sa totalité, ce qui est rare, en quoi consiste le projet diagnostique, de l’élaboration de l’outil au bilan qui en constitue le but et l'intérêt (LTC).

Lire la suite

Evaluation de la formation à l’information-documentation en 6ème : 7 classes et 13 questions pour évaluer les acquis

(Cliché : A. Claudeau)

Jeune professeure documentaliste, j’enseigne au collège Henri Bergson à Garches depuis la rentrée 2009. J’ai retenu de ma formation initiale que tout enseignement doit être évalué. Très vite, la question de l’évaluation s’est, par conséquent, posée dans ma pratique pédagogique. Celle-ci peut prendre différentes formes. Je partage ici une de mes premières expériences dans ce domaine avec l’exemple d’une évaluation sommative réalisée l’an dernier et destinée à évaluer les acquis des élèves à l’issue des séances d’information-documentation en 6e.

Lire la suite

Analyse critique du document Pacifi 5. Vers une validation du Pacifi par les disciplines ?

Gosier beach. Louis Gély, 2008. Sous Creative commons. Modif. P. Duplessis

J’avais engagé, à partir du 1er janvier 2011, une analyse critique du document Pacifi et consacré coup sur coup quatre articles sur le sujet. La parution brutale du projet de circulaire de mission le 18 janvier, puis la rumeur produite autour du projet de transformation des CDI en "learning resources centres" m’avait un peu éloigné de ce projet inachevé. A l’occasion de l’anniversaire de la sortie du Pacifi, j’ouvre à nouveau le dossier à partir de la question lancinante de la déresponsabilisation pédagogique de l’enseignant documentaliste dont le Pacifi se fait l’un des outils les plus menaçants. Depuis 2001, l’IGEN combat avec une vigueur sans cesse croissante l’idée que le professeur documentaliste pourrait « assurer » (circulaire de 1986) et assumer un enseignement de l’info-documentation. Au contraire, elle met tout en œuvre pour que cet enseignant s’en remette exclusivement aux programmes et aux professeurs disciplinaires pour former et évaluer les acquis info-documentaires des élèves. Voilà donc que paraît ce Pacifi (oct. 2010), tellement recommandé « à l’ensemble des équipes pédagogiques et éducatives » et tellement simplifié quant aux contenus à faire acquérir aux élèves que nous nous posons la question, non seulement, de sa finalité évaluative (un référentiel de validation de compétences procédurales facile à utiliser), mais encore celle de l’attribution de la responsabilité de cette validation. Nous l’avons déjà relevé, le Pacifi, solidement ancré dans le Socle commun, propose une incroyable réduction des contenus info-documentaires en quelques 10 capacités et 10 attitudes dont la plupart sont, au mieux, seulement procédurales, et au pire, tellement transversales qu’elles n’ont que peu de rapport avec notre champ disciplinaire. Nous avons ici affaire à un resserrement épistémique considérable dont la conséquence pourrait être d’instituer, si validation il devait y avoir, un pilotage par les résultats qui pourrait bien être confié aux enseignants disciplinaires plutôt que documentalistes. De nombreux dits et indices nous le laissent d’ailleurs prévoir.

Lire la suite

Pratiquer l'évaluation diagnostique dès l'entrée en 6e : Pour une meilleure connaissance des publics et une formation plus efficace

J'ai mené cette évaluation diagnostique en 2007/2008, auprès de toutes les classes de 6e, alors que j'étais stagiaire PLC2 en documentation au collège Jean Moulin de St Jacques de la Lande (35). Nous souhaitions, avec ma tutrice et collègue Chantal Lelièvre, d'une part nous détacher des représentations mentales que l'on projette inévitablement sur nos nouveaux élèves et d'autre part nous faire une idée précise de leurs acquis en terme de compétences info-documentaires afin de les former plus efficacement. Ce deuxième point venant dans la suite logique d'habitudes de travail en place depuis plusieurs années entre le collège et les écoles primaires du secteur. Écoles dans lesquelles sont chaque année conduits des projets de liaison CM2/6e dont le CDI est partenaire.

A suivre dans la rubrique Chantier : présentation de l'action, Bilan et test-diagnostic à télécharger.

Lire la suite

Académie de Nantes (2). Test-diagnostic des savoirs info-documentaires : 6ème (J. Favier, C. Lelièvre)

CDI du CLG Montaigne, Angers (49). (Cliché : Mme François)

J'ai mené cette évaluation diagnostique en 2007/2008, auprès de toutes les classes de 6e, alors que j'étais stagiaire PLC2 en documentation au collège Jean Moulin de St Jacques de la Lande (35). Nous souhaitions, avec ma tutrice et collègue Chantal Lelièvre, d'une part nous détacher des représentations mentales que l'on projette inévitablement sur nos nouveaux élèves et d'autre part nous faire une idée précise de leurs acquis en terme de compétences info-documentaires afin de les former plus efficacement. Ce deuxième point venant dans la suite logique d'habitudes de travail en place depuis plusieurs années entre le collège et les écoles primaires du secteur. Écoles dans lesquelles sont chaque année conduits des projets de liaison CM2/6e dont le CDI est partenaire.

Sommaire :

  • Présentation de l'action
  • Bilan de l'action

A télécharger :

  • Test diagnostic 6ème
  • Dépouillement du test
  • Bilan chiffré et commenté (diaporama)
  • Test diagnostic
Lire la suite

Enquêtes scientifiques et tests-diagnostics : mieux connaître les compétences info-documentaires des élèves du secondaire et du supérieur

Enquête sur l'aleph, de Post it (n°1). lien

Comment peut-on penser construire les savoirs enseignables en Information-documentation sans tenir compte des difficultés des élèves et des étudiants en matière de compétences documentaires ? Il n’est pas de projet didactique viable qui ne travaille sans relâche à l’articulation de ces deux composantes essentielles de toute situation d’enseignement-apprentissage que sont l’élaboration et l’appropriation des savoirs. Cette dialectique entre l’objet référent et le sujet apprenant s’avère en outre indispensable si l’on ne veut pas s’enfermer dans un débat interne inopportun opposant les approches top-down et bottom-up1.

Mais comment, hormis à partir de la seule expérience professionnelle acquise au contact des élèves, identifier de manière plus rationnelle les lacunes de ces derniers ? Deux outils, encore trop rarement exploités, sont à notre disposition : les tests-diagnostics élaborés par la profession d’un côté, les enquêtes scientifiques de l’autre. Après avoir évoqué les enjeux de ces recherches et avoir mesuré les avantages et les limites des uns et des autres, il sera évoqué un nouveau chantier d’investigation didactique.


  1. Il existe plusieurs manières de penser l’élaboration des savoirs scolaires. On oppose bien souvent l’approche qui privilégie les savoirs savants (top-down) à celle qui prend de préférence appui sur l’observation des apprenants (bottom-up). 

Lire la suite

Petite bibliographie pour aider à élaborer les niveaux de formulation

"Book shelf" par Irina Troitskaya (2008). lien

Lorsque le professeur-documentaliste entend faire construire à une classe un concept info-documentaire lors d'une séquence d'apprentissage, il lui faut anticiper la verbalisation que les élèves pourront en faire. Cette verbalisation est l'indice de ce que les élèves sont capables de conceptualiser.

Elle peut être recueillie sous forme d'un énoncé langagier, oral ou écrit. Celui-ci peut également être généré via un texte, un dessin, un schéma ou une carte heuristique que les élèves produisent avant de commenter.

Afin de guider les élèves vers la verbalisation de ces abstractions et, éventuellement de pouvoir les évaluer, le professeur-documentaliste a tout intérêt à produire, dès avant la séquence, des énoncés-cibles correspondant aux niveaux de formulation qu'il vise pour ses élèves.

Quelques travaux apportant une aide pour l'élaboration de ces énoncés sont aujourd'hui disponibles.

Cette petite bibliographie sera régulièrement mise à jour.

Lire la suite

Evaluer, noter, publiciser : gestes professionnels et enjeu de professionnalisation pour les professeurs-documentalistes

"Résultats du bac, un frère dans le stress...", par Indeepdark, 2005. lien

« Suis-je totalement à côté de la plaque et/ou dois-je changer de métier ???? » a écrit il y a peu une collègue sur la liste de diffusion e-doc (16-12-2008). Elle s’alarmait du fait que son chef d’établissement, alerté par des parents, lui reprochait de noter les copies de ses élèves. Elle précisait pourtant que cette note n’était inscrite que sur les copies des élèves volontaires et qu’elle n’était pas reportée sur le bulletin scolaire. Son message commençait ainsi : « Je commence sérieusement à me poser des questions sur mon travail/mon métier et les missions que je dois accomplir en tant que "professeur" documentaliste».

Le malaise que ressent cette collègue est largement partagé. Il est logé au cœur même de cette ambiguïté fondatrice de la profession : être "enseignant" mais surtout pas "professeur" au sens traditionnel du terme. Je souhaite profiter ici de l’interpellation de notre collègue, interpellation essentielle à la réflexion globale sur notre professionnalisation, pour proposer quelques remarques à propos de la notation qui peut faire suite à l’évaluation des apprentissages documentaires, ainsi qu’au report des notes sur le bulletin de l’élève.

Il me semble qu’un retour aux origines de la profession et un rappel de son arrière-plan idéologique est de nature à mieux saisir le sens de ce refus de la note en contexte d’apprentissage documentaire. Je voudrais ensuite montrer, à partir d’une distinction à remarquer entre l’évaluation, la notation et la transmission de la note à l’administration, comment c’est ce dernier geste professionnel qui, bien davantage que les deux autres, est particulièrement engageant pour la reconnaissance de l’enseignement info-documentaire.

Lire la suite

Comment évaluer les notions info-documentaires : une démarche en 7 étapes. Guide à l’usage du professeur documentaliste

"For Her Information" par Denise Ann Holmes. lien

Aujourd’hui, il apparaît de plus en plus nettement que le cœur des apprentissages info-documentaires est conceptuel : il est plus utile, en effet, de connaître et de comprendre les principes essentiels relatifs aux outils, aux processus, aux usages et aux problèmes d’ordre informationnel tels qu’ils irriguent notre « société de l’information » que de courir sans cesse après les éternelles évolutions des outils et les incessantes adaptations procédurales que ceux-ci génèrent.

Le professeur-documentaliste soucieux d'aborder les apprentissages info-documentaires par le biais des connaissances déclaratives trouvera ici de nombreuses ressources actualisées pour penser et mettre en place des séquences pédagogiques ainsi que leur évaluation. Sont ainsi réunis et mis en scène les premiers outils produits par la didactique de l'information.

Lire la suite

Académie de Rennes (2). Test-diagnostic des savoirs info-documentaires : entrée 2nde (Anne Guillard, Vitré, 2008)

Cliché : A. Guillard, 2008

Les élèves de 2nde du lycée Jeanne d'Arc de Vitré (198 répartis en 6 classes) sont issus d'environ 8 collèges. Il nous apparaît nécessaire de savoir où en sont les élèves afin d'adapter notre travail d'année.

L'évaluation dure 55 mn. Elle a lieu sur temps de devoirs surveillés la deuxième semaine de la rentrée. La surveillance est assurée par les personnels d'éducation. Le professeur est présent en début d'heure pour présenter les objectifs.

Les évaluations corrigées sont remises par le professeur documentaliste sur temps de cours du professeur principal. Un guide d'utilisation du CDI est remis à chaque élève. Il reprend les principaux items du test.

Le test vierge est présenté en annexe 1. La correction est présentée en annexe 2.

La remédiation (annexe 3) a lieu sur le temps de permanence des élèves selon un planning établi par les professeurs documentalistes. Sa durée est fixée à 2 heures. Les élèves volontaires peuvent se joindre au groupe classe s'ils estiment avoir besoin d'une remise à niveau. Le bilan de cette remédiation est présenté en annexe 4.

Un bilan général du test diagnostic (annexe 5) a été présenté aux professeurs principaux, lesquels assurent aussi l'ECJS. Egalement affiché en salle des professeurs, il permet de dégager des pistes de travail pour l'année scolaire.

Au 1er trimestre, le logiciel de recherche documentaire a été vu par l'ensemble des élèves de 2nde. Le prochain point méthodologique concernera la validité et la fiabilité de l'information ainsi que Wikipédia.

Une réunion de bassin en décembre 2008, regroupant les professeurs documentalistes du bassin de Vitré, a permis de présenter le test ainsi que le bilan. Des compétences à acquérir au collège, dans le respect du socle commun, ont été privilégiées pour l'année 2009 : le logiciel de recherche documentaire, la bibliographie, les prises de notes de lecture.

Lire la suite

Académie de Dijon. Test-diagnostic des savoirs info-documentaires : entrée 2nde (Carole Jaillet, 2008)

Carole Jaillet est professeur-documentaliste au lycée Emiland Gauthey (Académie de Dijon). Depuis plusieurs années, elle propose à ses classes de 2nde un test diagnostic pour faire le point sur les acquis des élèves en matière de recherche documentaire lors de l’entrée au lycée. Les résultats qu’elle obtient lui permettent de mettre en place une formation graduée de la seconde à la terminale. La séance dans laquelle s’inscrit ce test, qui est corrigé en présence des élèves, permet en outre de leur faire découvrir le CDI de l’établissement, de leur rappeler le rôle du professeur-documentaliste et de démarrer véritablement l’apprentissage. A l’occasion de l’édition 2008 de ce test réactualisé, Carole Jaillet publie ses documents de travail : - Test diagnostic vierge (annexe 1) - Test diagnostic commenté (annexe 2) - Déroulement de la séance (annexe 3) - Dépouillement des résultats sur 5 classes de 2nde (annexe 4) - Bilan (annexe 5)

Lire la suite

L’évaluation diagnostique en 2de ou comment dégager les savoirs documentaires à enseigner

En réponse au texte de Pascal Duplessis « De l’évaluation des acquis à l’élaboration des savoirs info-documentaires, le cas des questionnaires-diagnostics dans une approche de type bottom-up »…

Vous avez élaboré votre réflexion à partir de différentes évaluations diagnostiques dont une que j’avais créée, j’ai pensé qu’il pouvait être pertinent d’ouvrir une discussion… d’autant plus que ce sujet m’intéresse vivement ! Votre réflexion a eu le mérite de susciter des questionnements, des débats autour de nos pratiques ! Mais ce qui suit n’engage que moi…

Effectivement, il existe plusieurs référentiels de compétences, mais pas d’homogénéité en matière de formation documentaire. Ainsi, pouvons-nous trouver de grandes disparités concernant les attentes que les professeurs documentalistes peuvent avoir vis-à-vis des connaissances info-documentaires des élèves à l’entrée de la seconde et nous projetons très certainement nos attentes.

Comment savoir quelles notions informationnelles sont acquises par nos élèves à l’entrée de la seconde ?

Lire la suite

Un questionnaire-diagnostic de l’académie de Rennes

Lucie Aillerie, cité scolaire du Lycée Réaumur. Laval (53)

Le test-diagnostic publié en juin 2004 par Roselyne Robin est à nouveau disponible sur le site des Trois couronnes. Composé de 31 questions regroupées en trois parties (1- le lieu CDI ; 2- les documents ; 3- la recherche documentaire), il a l’avantage de pouvoir être traité de manière entièrement automatisée.

Lire la suite

Académie de Rennes. Test-diagnostic des savoirs info-documentaires : entrée 2nde (Lycées de Saint-Brieuc, 2002)

Lucie Aillerie, cité scolaire du Lycée Réaumur. Laval (53)

Le test-diagnostic publié en juin 2004 par Roselyne Robin est à nouveau disponible sur le site des Trois couronnes. Composé de 31 questions regroupées en trois parties (1- le lieu CDI ; 2- les documents ; 3- la recherche documentaire), il a l’avantage de pouvoir être traité de manière entièrement automatisée.

Lire la suite

Comment les élèves se représentent-ils les notions info-documentaires ?

CLG des Gondolliers, La Roche-sur-Yon (85). Cliché : Marie Pontoizeau

Une équipe de professeurs documentalistes de l’académie de Nantes constitue une banque d’énoncés langagiers produits par les élèves du secondaire lorsqu’ils répondent aux évaluations. Avant d’être analysés, ces énoncés sont recueillis et regroupés selon un protocole commun et mis à disposition des collègues et des chercheurs intéressés. Ce projet de recherche en didactique de l’information vise à faciliter l’élucidation des représentations des élèves et à permettre ainsi l’identification des obstacles aux apprentissages des savoirs info-documentaires.

Lire la suite

Banque d'énoncés langagiers d'élèves de la 6ème à la terminale

CLG des Gondolliers, La Roche-sur-Yon (85). Cliché : Marie Pontoizeau

Une équipe de professeurs documentalistes de l’académie de Nantes constitue une banque d’énoncés langagiers produits par les élèves du secondaire lorsqu’ils répondent aux évaluations. Avant d’être analysés, ces énoncés sont recueillis et regroupés selon un protocole commun et mis à disposition des collègues et des chercheurs intéressés. Ce projet de recherche en didactique de l’information vise à faciliter l’élucidation des représentations des élèves et à permettre ainsi l’identification des obstacles aux apprentissages des savoirs info-documentaires.

Lire la suite

Banque de questionnaires d'évaluation des acquis conceptuels des élèves dans le secondaire

Ces questionnaires ont été utilisés par les professeurs du groupe de travail de Nantes pour collecter les énoncés et les constituer en corpus. Ces corpus servent à élucider les représentations que les élèves du secondaire se font des savoirs info-documentaires. Les questionnaires sont numérotés dans l'ordre de leur utilisation. Ces numéros servent à référencer les fiches du corpus des énoncés langagiers. L'inventaire des concepts présents dans les questionnaires est donné ci-dessous.

Lire la suite

De l’évaluation des acquis à l’élaboration des savoirs info-documentaires : Le cas des questionnaires-diagnostics dans une approche de type bottom-up

Pour construire les savoirs scolaires de l’Information-documentation, comme pour établir des plans de formation, il s'avère de plus en plus nécessaire de chercher à connaître auparavant comment les élèves se les représentent, ce qu’ils savent déjà ou croient savoir. Le postulat constructiviste est que des conceptions erronées peuvent constituer des obstacles aux apprentissages. Mais comment identifier ces obstacles ? Comment repérer les représentations des élèves ? Pourquoi ne pas partir des tests-diagnostics auxquels certains collègues soumettent les élèves en début d’année ? Il n’est qu’à suivre les exemples des académies de Nantes, de Rennes, de Dijon ou encore de Versailles… Mais ces outils sont-ils fiables ? Une étude succincte de ces tests, indépendamment des résultats qu’ils permettent d’obtenir, révèle que leur constitution témoigne avant tout des attentes et des représentations de leurs concepteurs en matière de définition des contenus à enseigner…

Lire la suite

Evaluation des compétences info-documentaires : Approche didactique. Intervention du 10 mars 2008. Académie de Versailles, bassin de Boulogne

Cette communication vise à apporter des éléments nouveaux de réflexion à partir des données récentes de la didactique de l’information en vue d’aider la profession à (re)penser l’évaluation des apprentissages info-documentaires. La première partie présente une approche définitionnelle de l’évaluation, à partir des idée essentielles de la « valeur » que son étymologie travaille, de ses différentes fonctions principales (formative et attestative) ainsi que de ses enjeux, tant éducatifs et sociaux que professionnels. La seconde partie se base sur les trois chantiers de la didactique de l’information (l’élaboration des contenus, leur appropriation par les élèves et les situations mises en place par l’enseignant documentaliste) pour réinterroger l’évaluation autour de trois questions : Quels contenus évaluer (des compétences et des notions) ? Comment identifier et évaluer l’évolution des représentations ? Comment organiser l’évaluation ? Ce dernier axe s’intéresse d’une part à la conception de le séquence pédagogique en partenariat et, d’autre part, à la délicate répartition des domaines de l’évaluation entre les professeurs.

Lire la suite

Académie de Versailles. Test-diagnostic des savoirs info-documentaires : entrée 2nde (Bassin de Boulogne, 2006)

CDI du lycée Grand Air. La Baule (85)

Durant l’année 2006-2007, il a été décidé en réunion de bassin de Boulogne (92) d’améliorer le passage 3e/2e en matière d’apprentissages documentaires. Qu’est-ce qu’un élève quittant un collège du bassin est sensé connaître : - pour que nous, enseignants documentalistes de lycée, puissions aller plus loin dans les apprentissages - pour que les enseignants documentalistes de collège du bassin orientent leurs progressions de ces apprentissages afin que les élèves maîtrisent ces concepts en fin de troisième. Un questionnaire a donc été réalisé et donné aux élèves de seconde (17 classes) lors de leur première séance au CDI. C’était donc une évaluation diagnostique pour savoir quels concepts leur étaient familiers ou inconnus. Devant la répétition des réponses et le large panel des élèves représenté dans les classes, les résultats concernent 8 classes de seconde. [NDLR : en annexes, le questionnaire, le dépouillement et le résultat de l'enquête).

Lire la suite

Grille d'analyse des questionnaires-diagnostics sur les savoirs info-documentaires

CDI du Lycée Grand Air. La Baule (85)

Pour construire les savoirs scolaires de l’information documentation, il est nécessaire de chercher à savoir comment les élèves se les représentent, ce qu’ils savent déjà ou croient savoir. Le postulat est que des conceptions erronées peuvent constituer des obstacles aux apprentissages. Mais comment identifier ces obstacles ? Comment repérer les représentations des élèves ? Pourquoi ne pas partir des tests-diagnostics auxquels certains collègues soumettent les élèves en début d’année, notamment à l'entrée de la classe de 2nde ? Le test-diagnostic de l’académie de Nice constitue un excellent exemple. Mais avant de s'intéresser aux résultats que ces tests permettent d'enregistrer, une étude préalable de ces outils s'avère indispensable. En effet, tous ces questionnaires cherchent-ils vraiment à évaluer la même chose ? S'y prennent-ils tous de la même manière ? Ce qui est attendu des élèves ne révèlerait-il pas d'abord les attentes et les représentations que se font les professeurs documentalistes des contenus info-documentaires à enseigner ? La grille d'analyse présentée et expérimentée ici s'attache justement à faire apparaître ces attentes. Elle démontre la grande diversité de ces tests et, du même coup, la difficulté méthodologique qui en résulterait si nous voulions tirer des généralités des résultats obtenus... En annexe : la grille analytique vierge pour étudier la composition des questionnaires-diagnostics, et plusieurs applications sur des tests-diagnostics existants (Académies de Nice, de Versailles, de Dijon, etc.)

Lire la suite

La médiation informationnelle et le rôle pédagogique de l’enseignant documentaliste dans les activités documentaires en partenariat avec les disciplines

P. Duplessis, 2007

Dans une séquence pédagogique où collaborent enseignant documentaliste et enseignant de discipline, comment repérer le rôle de chacun, aussi bien dans le suivi des élèves que dans leur évaluation finale ? La partition entre méthodologie pour le premier et contenu pour le second suffit-elle ? Jusqu’où aller et à partir d’où ne pas céder sa responsabilité pédagogique ?

Lire la suite

« Politique de formation » : real politic documentaire ou stratégie de la dernière chance ?

L’ouvrage « Politique documentaire et établissement scolaire » (ADBS, 2007), rédigé par une équipe de professeurs documentalistes de l’académie d’Aix-Marseille autour de France Vernotte Prévost, s’empare du concept de politique documentaire pour promouvoir l’éducation à la culture de l’information. C’est ce défi périlleux que tente de relever en particulier le chapitre « Politique de formation », pivot de l’argumentation. La stratégie du roseau proposée par cette politique-là paiera-t-elle davantage que celle du chêne curriculaire ?

Lire la suite

Cadre interdisciplinaire d’une séquence pédagogique visant des acquisitions info-documentaires et disciplinaires : de quoi faut-il discuter ?

Lorsqu’un projet d’apprentissage inter-disciplinaire se met en place, autour de quelles questions s’organise la discussion entre le professeur documentaliste et son/ses collègue(s) de discipline(s) ? Au centre de la réflexion, l’analyse des conceptions des élèves permet le repérage des obstacles possibles aux apprentissages. C’est le franchissement de ces obstacles qui va permettre à l’équipe de déterminer la nature de l’activité à proposer à la classe. Cette activité sera centrée sur un problème (informationnel et disciplinaire) que les élèves ne pourront résoudre qu’en construisant les outils opérationnels mentaux nécessaires, i.e. des savoirs opératoires. Les objectifs de la séquence visent précisément l’appropriation de ces savoirs, lesquels sont de type déclaratif et procédural. Le cadre général de la séquence est alors tracé. Entre les objectifs ainsi définis (en amont) et le dispositif évaluatif permettant de rendre compte de leur atteinte (pendant et en aval), l’équipe va pouvoir répondre aux questions focales qui structurent la séquence : la tâche, les ressources et les restrictions qui conditionnent celle-ci, l’activité proposée, l’organisation générale, la structuration temporelle de la séquence, les modalités de travail des élèves, les aides sur le contenu et sur la méthode, et enfin, les outils de régulation des apprentissages. La restitution finale des élèves (un produit documentaire) permettra de mesurer les savoir faire acquis, tandis que les savoirs de type conceptuel pourront être évalués au moyen de la production d’énoncés langagiers traduisant le niveau d’abstraction atteint par les élèves. Mais la véritable évaluation des acquis ne s’appréciera in fine que lors d’une confrontation à un autre problème du même type. Au travers de cette discussion constructrice d’une identité commune, le rôle de chaque professeur est spécifié, notamment à partir de la spécificité des savoirs qu’il enseigne et évalue. (Schéma)

Lire la suite

Les savoirs documentaires : Amorce d'une réflexion sur les savoirs documentaires et leur didactisation au collège

Travail collectif d'élucidation des contenus spécifiques à l'information-documentation. Dans uen perspective inverse de celle des référentiels de compétences à vocation procédurale, cet inventaire part d'un ensemble de concepts répartis en 6 groupements pour ensuite tenter de les articuler à des compétences connues, mais aussi à des des situations d'apprentissage pour des niveaux ciblés. 2 annexes.

Lire la suite

Evaluation diagnostique au CDI : Inscrire les apprentissages documentaires dans un projet

« Offrir la possibilité à l’élève de mesurer lui-même sa progression. Donner à celui qui apprend de voir et de matérialiser le chemin parcouru en une année d’apprentissage. Faire en sorte que ce soit une démarche de projet qui permette à l’élève de s’inscrire dans un processus d’apprentissage. Saisir, au-delà d’un profil de classe, un profil d’élève pour proposer les situations-problèmes les mieux adaptées… Ainsi pourraient être posées quelques unes des ambitions de l’évaluation diagnostique en Documentation. »

Lire la suite

Lectures d’un monstre de l’imaginaire : le loup-garou

Séquence pédagogique menée en interdisciplinarité Information-documentation et Français dans le cadre des itinéraires de découverte (IDD) en classe de 5ème. Invités à parcourir les représentations mythologiques de l’Antiquité à l’époque contemporaine, les élèves enquêtent sur les mystères de la métamorphoses et de l’adolescence au travers d’une foisonnante documentation. Les enjeux, les objectifs et les modalités de l’évaluation spécifiques à l’information-documentation sont présentés en articulation avec ceux du Français.

Lire la suite

Construction d’un référentiel de compétences info-documentaires : apports didactiques et enjeux professionnels

Réflexion préparatoire à la construction d'un référentiel de compétences info-documentaires. La question liminaire de savoir à quoi doit servir l'outil référentiel fédère sept autres questions opératoires : Qu’est-ce qu’un référentiel ? Un référentiel sert-il à former ou à évaluer ? Qu’est-ce qu’une compétence ? une capacité ? Comment différencier les compétences transversales des compétences info-documentaires ? Quelles sont les notions info-documentaires à enseigner ?. Comment articuler les compétences et les savoir faire ? Où situer les « étapes de la recherche documentaire » ? En annexes : Exemples de fiches d'évaluation des apprentissages ; Inventaire provisoire des notions info-documentaires ; Taxonomie des objectifs de formation info-documentaire ; Repères historiques des référentiels info-documentaires ; Indications sito-bibliographiques.

Lire la suite

L’évaluation au CDI : enjeux, fonctions et outils pour évaluer les compétences des élèves

L’évaluation est un processus qui attribue une signification particulière aux résultats d’une mesure. Cet apport de sens est le produit de la valeur dont sont chargés les contenus d’enseignement, valeur qui affecte aussi bien l’enseignant que l’élève. L’enseignant fait ainsi de l’évaluation la signature de son enseignement. L’évaluation permet de mesurer des écarts, de réguler un apprentissage, de valoriser des comportements et des personnes et de certifier d’acquisitions. Les fonctions sommatives, normatives et certificatives de l’évaluation seront requises dans une perspective de sélection. Par contre, s’il s’agit de renforcer la formation, ce sont les fonctions diagnostique, formative et formatrice qui seront privilégiées. Si la compétence fait aujourd’hui l’objet de cette évaluation, il faut encore reconnaître en elle une combinaison complexe de connaissances procédurales, métacognitives, stratégiques et déclaratives. Enfin, à l’outil référentiel de portée globale modélisant l’activité documentaire, seront préférés des référentiels à visée partielle, élaborés par l’enseignant documentaliste au gré de ses objectifs et des contraintes situationnelles définies dans un cadre partenarial. En annexes : fiche de co-évaluation avec la Technologie ; fiche d'évaluation des notions info-documentaires en classe de 5ème ; la notion de compétence intégrale (schéma) ; le cadre partenarial d'une séquence pédagogique visant des acquisitions info-documentaires et disciplinaires (schéma).

Lire la suite

La carte conceptuelle, un outil didactique pour le professeur documentaliste ?

La didactisation de la matière info-documentaire emprunte différents outils conceptuels aux didactiques des disciplines, et parmi ceux-ci, celui de trame conceptuelle. En rendant compte de l’étendue et de la structuration d’un domaine de connaissance particulier, la trame conceptuelle fournit un cadre de référence apprécié du professeur au moment où celui-ci se propose de définir les objectifs de sa séquence. La trame conceptuelle peut être projetée sur un plan graphique au moyen de ce qu’on appelle la cartographie conceptuelle. Cette étude s’appuie en première partie sur le projet d’un groupe de travail académique qui a mené depuis quelques années une réflexion sur les savoirs à enseigner en Information-documentation. Avant de présenter quelques-uns des principes qui sous-tendent l’usage de la cartographie conceptuelle, sont rappelées brièvement les données morphologiques à la base des cartes. Enfin, sont proposées un certain nombre d’applications pédagogiques possibles.

Lire la suite

Les référentiels de compétences info-documentaires : Enjeux, intérêts et limites

La matière d'enseignement de l'information documentation ne s’appuie sur aucun programme officiel, mais est cadrée par de nombreux référentiels de compétences visant la formation des élèves à la méthodologie documentaire. Une étude de ces outils référentiels (leurs enjeux, leur composition) apporte des éléments pour mieux comprendre les représentations du métier et la conception de l’information, principalement axée sur une approche procédurale. A contrario, une réhabilitation de la conception syncrétique de la compétence peut amener à dégager leur dimension déclarative et fournir des bases pour une didactisation de l’information. Par ailleurs, tous les référentiels ne se prêtent pas au même emploi lorsqu’il s’agit de s’en servir pour l’évaluation des élèves. Il reste alors à distinguer entre leurs différentes fonctions : évaluation formative régulant l’apprentissage, ou bien validation certificative permettant d’attester les acquisitions ? Le choix de tel ou tel référentiel dessine ainsi trois catégories d’intentions : pragmatique, cognitive, info-culturelle. L’évaluation est bien la « signature » de l’enseignant.

Lire la suite

La cartographie conceptuelle au service de la didactique de l’information : Outil heuristique pour l’élucidation, la transmission et l’appropriation des savoirs scolaires de l’information-documentation

Comment fédérer les premiers résultats issus de divers travaux exploratoires et engager une didactique féconde avec la ou les pratiques éprouvées sur le terrain pédagogique ? Cette étude, critique et prospective, entend faire valoir le parti à tirer des applications de la cartographie conceptuelle au service de l’enseignement de l’information documentation. Il s’agira en particulier de montrer comment les cartes de concepts peuvent faciliter et accompagner le travail du professeur documentaliste aussi bien dans la détermination des objectifs conceptuels de la séquence que dans l’évaluation des apprentissages. Comment elles peuvent de même permettre la traduction des caractéristiques essentielles des concepts à construire en énoncés adaptés aux niveaux de formulation à atteindre par les élèves et servir à faire émerger des représentations de ceux-ci. 10 premières cartes conceptuelles sont ainsi mises à la disposition des enseignants documentalistes pour être expérimentées dans les séquences d’enseignement-apprentissage de l’information documentation : Auteur ; Document ; Mot-clé ; Outil de recherche ; Recherche d'information ; Référence documentographique ; Requête ; Source ; Support ; Système de ressources.

Lire la suite