Tag : didactique de l’information

18 documents sont liés à ce tag

La fiche pédagogique en information-documentation : Modèle à l’usage des professeurs documentalistes préparant une séance d’enseignement-apprentissage seuls ou en interdisciplinarité

CC0 Public Domain (lien)

La fiche pédagogique, ou fiche de préparation, est la représentation formalisée d'une situation pédagogique à venir. Elle permet à celui qui l'établit de réfléchir en amont à la stratégie d'enseignement-apprentissage qu'il souhaite mettre en œuvre. Il s'agit de penser concrètement, dans les cadres contraints de l'espace et du temps, à l'articulation entre les trois actants de toute situation pédagogique : les élèves, l'enseignant et les savoirs scolaires de référence. Mais si la fiche pédagogique s'insère naturellement dans un format souvent pré-établi, elle ne doit pas pour autant être considérée comme contraignante. La rigueur de la réflexion qu'elle favorise a priori n'empêchera pas l'enseignant, pendant le cours, de parer à l'incertitude, de s'adapter aux aléas qui ne manqueront pas, voire d'improviser quand il le faut. Bien au contraire ! Mieux on connaît son cap et plus il est facile de le garder. Le formatage est un excès, mais la formalisation est une nécessité pour qui veut maîtriser la situation didactique et conduire les élèves vers les apprentissages prévus. En contexte interdisciplinaire, la fiche pédagogique et la réflexion qu'elle suscite placent le professeur documentaliste à égalité avec ses collègues disciplinaires.

Cet outil présente un modèle de fiche pédagogique documenté à l'usage des étudiants et stagiaires, des néo-professeurs documentalistes et des collègues chevronnés qui souhaitent revenir aux bases de la pédagogie.

Sommaire

  • A. Le modèle annoté
  • B. Présentation de la fiche pédagogique

1- A qui s'adresse cet outil ?

2- Un savoir professionnel à affirmer

3- Pourquoi faire des fiches pédagogiques ?

  • 3.1. Avant la séance : une fonction d’anticipation
  • 3.2. Pendant la séance : une fonction de guidage
  • 3.3. Après la séance : des fonctions d’évaluation, de conservation et de partage

4- Sa formalisation obéit à des règles

5- Les constituants de la fiche pédagogique

  • 5.1. Le cadre institutionnel de la séance
  • 5.2. Les savoirs scolaires en jeu dans la séance
  • 5.3. Le déroulement de la séance

6- Quelques conseils pour conclure

Lire la suite

La didactique de l’information-documentation : Émergence et perspectives d’une matière disciplinaire

NDLR : Ce texte est issu d'une proposition de contribution au Livre bleu des professeurs documentalistes (édition 2011) émanant du CRDP du Centre. En retour, le comité de lecture a demandé la suppression de nombreux passages touchant au positionnement de l'institution, jugés trop polémiques. Plutôt qu'amputer le texte et ainsi déconnecter la question du curriculum de la responsabilité de l'institution, j'ai alors préféré décliner l'offre de publication. Le texte publié ici est conforme à la proposition adressée en novembre 2010.

Sommaire :

  • Introduction
  1. Qu’est-ce que la didactique ?
    • Essai de définition
    • Ses caractéristiques
    • Ses objets d’étude
  2. Pourquoi une didactique de l’information-documentation ?
    • Répondre à des enjeux éducatifs essentiels
    • Construire et transmettre les savoirs scolaires de l’information-documentation
    • Proposer un changement de matrice disciplinaire
  3. Comment se constitue la didactique de l’information-documentation ?
    • Quelques repères historiques
    • La fabrique des savoirs enseignables
    • Les chantiers de la didactique de l’information-documentation
    • Les défis à surmonter
  4. Vers un curriculum info-documentaire ?
    • Ce qu’est un curriculum et ce qu’il n’est pas
    • Les raisons d’un curriculum
    • Les préconisations du GRCDI
  • Conclusion

Lire la suite

Souci de l'élève et didactique

Identité enseignante VS learning centre.

Ce qu'il y a derrière ce débat, ce sont bien des choix de sociétés dévoilés par les théories de l'apprentissage sur lesquelles on prend appui. Entre le postulat de l'apprentissage situé qui suppose moins de professeurs, où chaque apprenant reçoit en fonction de l'énergie qu'il investit dans son travail, et une pédagogie volontariste ciblée sur le plus grand nombre et prenant en compte obstacles et difficultés d'apprentissage, le ministère a choisi, pensant faire l'économie d'une didactique et surtout de postes de professeurs. Les défenseurs de l'identité enseignante ET de la didactique − l'un supposant l'autre − quant à eux se réfèrent au courant constructiviste qui met motivation et réussite des élèves au cœur de l'action pédagogique.

Lire la suite

Frédéric Rabat, ou l’entrée dans la culture de l’information par ses objets

Plus d’un an maintenant que Frédéric Rabat, enseignant documentaliste dans l’académie de Rouen, a publié deux articles passionnants à propos d’une possible didactisation d’un objet emblématique de la culture de l’information : le moteur de recherche. L’intérêt de cette réflexion sur la pratique n’ayant pas faibli - bien au contraire - il est encore temps de signaler et de valoriser cette ressource qui, par son approche ambitieuse et nouvelle, marque un virage important pour la mise en œuvre de la didactique de l’information. « Une année avec Google » se décline en deux questions auxquelles l’auteur apporte des pistes qu’il est fécond de suivre et de poursuivre : « Doit-on enseigner Google ? » et « Peut-on enseigner Google ? » . En quoi ce travail, avec ses avancées mais aussi ses limites, pourrait-il bien être porteur du développement de la didactisation des savoirs info-documentaires ?

SOMMAIRE

  1. Présentation du projet .
  2. Une réflexion annonciatrice des transpositions didactiques à venir
    1. Trois raisons de s’y intéresser
    2. Un exemple de transposition didactique interne
  3. Discussion critique à propos des séances
    1. Séance 1 : La démarche de réfutation
    2. Séance 2 : La démarche de la situation-problème
    3. Bilan
  4. Prolongement : mutualiser les données didactiques
    1. Les démarches pédagogiques
    2. Les contenus
Lire la suite

Fiche de données didactiques sur Google

Googleplex in Mountain View (Flickr. CC)

L’entrée par les usages, en tant que démarche pédagogique particulière à l’enseignement de l’information-documentation, vise la construction de connaissances à partir de tâches permettant à l’élève d’articuler ses besoins informationnels aux outils info-documentaires actuels. L’enjeu de cette démarche étant de l’insérer dans la culture de l’information, les outils servant de support à ce travail sont des objets emblématiques de cette culture (Google, Flickr, Wikipédia, Twitter, etc.) La didactisation à effectuer pour l’enseignant documentaliste en amont de ces séquences, si elle porte davantage sur les catégories d’outils (outils de veille, de recherche, de partage, etc.) que sur les outils eux-mêmes, doit cependant partir de ces derniers en tant qu’objets concrets manipulables et observables par les élèves. Il est donc nécessaire de disposer de données pertinentes, actualisées et structurées sur chacun de ces objets. Pour autant, s’agit-il pour chacun d’entre nous de refaire ce patient travail de collecte, de sélection des caractéristiques pertinentes et de réorganisation ? Pourquoi ne pas profiter des contenus amassés et didactisés par d’autres collègues, quitte à les réactualiser au besoin, pour aller plus vite et plus loin ? Pourquoi ne pas, de son côté, initier, seul ou en équipes, de semblables banques de données sur d’autres concepts empiriques à partir d’autres objets du Web ? La profession est bien placée pour connaître les avantages du travail collaboratif et de la mutualisation de ses productions en ligne !

Lire la suite

Entrer dans la culture de l’information par les usages

Des formations à la méthodologie documentaire, fondée sur le retrouvage et la prescription disciplinaire, à l’enseignement de l’information-documentation dont l’enjeu n’est ni plus ni moins que l’insertion sociale et culturelle à la société dite de l’information, le mandat pédagogique de l’enseignant-documentaliste est en pleine mutation. Si la politique documentaire peut être saisie comme une réponse bibliothéconomique adaptée aux profonds bouleversements qui ont touché l’école au tournant du millénaire (rapport Pouzard, 2001), la didactique de l’information, quant à elle, en constitue la réponse pédagogique. La question des savoirs info-documentaires à enseigner a été l’un des premiers chantiers de cette nouvelle didactique. Un autre chantier, complémentaire et tout aussi fondamental, a été récemment engagé qui explore les pratiques informelles des élèves et leurs résistances cognitives. Aujourd’hui, un troisième chantier s’ouvre, celui des démarches pédagogiques et des scénarios didactiques qu’il conviendrait de mettre en œuvre dans le cadre de cet enseignement-apprentissage. Comment faire pour construire ces nouveaux savoirs au travers d’activités qui permettraient à la fois un travail sur et avec les outils documentaires d’aujourd’hui, bien souvent emblématiques du Web2.0, tout en permettant aux élèves d’y trouver du sens ? L’entrée par les usages, qui vise à instaurer des pratiques efficaces, éclairées et responsables en référence et en réponse à des pratiques informelles souvent ignorantes, constitue l’une des pistes à explorer en priorité.

NB : Seuls les fichiers à télécharger (pdf) sont mis à jour.

Lire la suite

La démarche de réfutation

"Craqûre dans la brique / brick crack". Olibac, 2007. lien (Licence CC)

La démarche de réfutation peut s’avérer utile dans un domaine, comme celui de l’info-documentation, où les résistances des élèves s’avèrent importantes lorsqu’il s’agit des connaissances qu’ils prétendent souvent maîtriser relativement à leurs pratiques documentaires domestiques. Aux « natifs numériques » (digital natives) et à leurs certitudes ancrées par des pratiques informelles construites au quotidien, la démarche de réfutation contribue à faire prendre conscience de la fragilité des représentations.

Lire la suite

De la pédagogie documentaire à la didactique de l’information. Journée des professeurs documentalistes de la FADBEN Picardie. Amiens, 9 décembre 2008

Le corps des enseignants-documentalistes est engagé dans un processus de professionnalisation qui le mène vers la légitimation d'un mandat pédagogique spécifique. Pour ce faire, trois directions doivent encore être prises et menées plus avant :

1. la rationalisation des contenus enseignables : les savoirs scolaires de l'information-documentation commencent tout juste à être discutés. Mais un grand effort de scientifisation doit encore être fourni, synthétisant les apports à venir de l'observation des connaissances expériencielles et des comportements documentaires des élèves et de l'analyse des pratiques pédagogiques des professeurs-documentalistes, dans un rapport étroit aux savoirs disciplinaires de référence (SIC) ;

2. l'évaluation des apprentissages : l'évaluation reste un outil de valorisation épistémologique (légitimation de la valeur des contenus d'enseignement), pédagogique (régulation de la formation de l'élève), statutaire (reconnaissance de la mission pédagogique de l'enseignant-documentaliste) et social (validation des compétences documentaires des élèves au sortir de l'école). Ce dernier point mérite d'être approfondi afin qu'il existe une attestation sociale, validée par l'institution, des acquis documentaires permettant à l'élève de les faire valoir à son entrée dans la société ;

3. la formation pédagogique des enseignants-documentalistes : la formation des personnels à la didactique de l'information est une urgence. Elle doit devenir un outil d'acculturation aux savoirs de référence, au repérage des difficultés des élèves et aux méthodes pédagogiques. Il revient à la profession d'exiger et de construire une offre de formation académique à la hauteur des chantiers et des évolutions à venir. Sans oublier la nécessaire collaboration à développer entre le terrain et la recherche...

Lire la suite

Quelle didactique de l'information pour quelle culture informationnelle ? Diaporama : Stage URFIST du 11-06-2008, Rennes

Ce stage visait à faire le point sur la double question de la culture informationnelle et de la didactique info-documentaire, à la fois dans l’enseignement secondaire et supérieur. A partir de la réflexion sur la définition, les finalités, les enjeux et les domaines de la culture informationnelle, il s’est agi de montrer le lien avec la question didactique des contenus d'un enseignement de l'information-documentation, de pointer les questions et les difficultés de cette nouvelle perspective, de réfléchir collectivement à la didactisation des notions info-documentaires et de présenter les différents projets récents et en cours, autour de cette thématique en plein développement aujourd’hui dans le champ de la formation des usagers (élèves et étudiants) à la « maîtrise de l’information ». (voir la bibliographie)

Lire la suite

Un référentiel pour former, un curriculum pour enseigner

Avant de penser la complémentarité entre l’outil référentiel visant la maîtrise de compétences procédurales et le plan curriculaire organisant des formations programmées, progressives et s’adressant à tous, est développée une critique argumentée et comparative de ces deux projets. Autour notamment de la notion de compétence intégrale et de construction de la pensée critique sont ainsi rappelés leurs fondements théoriques, leur histoire, leur fonctions et leurs effets réciproques.

Lire la suite

Emergence d’une didactique de l’information-documentation : Origine, premiers acquis, enjeux et perspectives : un état des lieux de la didactisation des concepts info-documentaires

Où en sommes-nous de ce projet d’élaboration d’une didactique de l’information ? Ce rappel historique du parcours commencé au lendemain de l’instauration du CAPES de Documentation, et se poursuivant dans différents chantiers ouverts aujourd’hui, relève une nouvelle impulsion au tournant des années 2000. Elle est marquée par l’introduction de l’idée de curriculum à partir de laquelle il est possible d’organiser l’Information-documentation en une matière disciplinaire. Les lignes directrices de la didactique de l’information sont esquissées, soulignant combien l’investigation scientifique est nécessaire pour conforter la responsabilité pédagogique du professeur documentaliste.

Lire la suite

Apports épistémologiques à la didactique de l'Information-documentation : Des outils pour identifier, référer et structurer le domaine conceptuel

Dès son introduction officielle dans l’école il y a 50 ans, la matière documentaire a suscité, à partir d’une dualité intrinsèque dissociant support physique et contenu de connaissances, la génération de deux profils professionnels distincts et complémentaires correspondant à deux entités : le gestionnaire et l’enseignant. Si le premier n’est qu’une transposition dans le monde scolaire du métier récent de documentaliste, le second s’avère être une création propre au milieu d’accueil. Cette innovation résulte à la fois du projet social de former les élèves à la maîtrise de l’information et d’un désir, exprimé par une partie majoritaire des enseignants documentalistes, d’affiliation statutaire au corps des professeurs. Ces deux aspirations, celle de la formation raisonnée des élèves et celle d’une clarification de l’identité enseignante, en viennent à emprunter la même voie, celle de la rationalisation des contenus info-documentaires à enseigner.

L’instauration du CAPES de Documentation, en 1989, a stimulé la réflexion didactique. La matière documentaire, utilisée à l’origine uniquement comme objet pour l’étude au service des disciplines, est en passe de devenir objet d’étude en tant que matière d’enseignement. Cependant, l’analyse de la réflexion accompagnant l’établissement des contenus de savoir concernés révèle que celle-ci n’en est encore qu’au stade du tâtonnement.

Au nombre des freins retardant cette évolution, un obstacle majeur tient à la nature épistémologique des objets de savoir visés. Jusque là considérés comme des allants de soi relevant de procédures et de notions implicites, requis pour le travail de l’élève mais ne devant pas être enseignés, ces savoirs sont progressivement mis en lumière par les travaux relevant de l’heuristique, de démarches de spécification et de structuration de la matière, et de promotion à un statut de plus haut niveau épistémologique.

Le recours à des outils conceptuels empruntés aux didactiques des disciplines permet de confirmer et de prolonger ces différents points relatifs à la délimitation d’un champ possible de savoirs à enseigner. L’expertise cadastrale du domaine s’articule ainsi autour de trois préoccupations épistémologiques majeures qui sont la recherche de la filiation des savoirs, l’estimation de leur statut et l’examen de leur organisation conceptuelle. Il ressort de ce travail une première approche critique des conditions épistémologiques requises à l’élaboration d’un ensemble de savoirs à enseigner, conditions exigibles d’une didactique de l’Information-documentation.

Lire la suite

Petit dictionnaire des concepts info-documentaires : Approche didactique à l’usage des enseignants documentalistes

Les savoirs conceptuels de l’information-documentation sont ici présentés au travers de trois perspectives originales : la première, définitionnelle, s’appuie sur des références scientifiques ou bien développe des conceptions inédites relatives au « savoir savant » ; la seconde, didactique, s’intéresse particulièrement à la question de savoir en quoi le concept est utile à l’élève, pourquoi il vaut la peine d’être construit par lui, et quel parti il conviendrait d’en tirer dans le cadre d’une éducation à l’information ; la troisième, structurante, établit des corrélations entre les termes étudiés, dessinant ainsi les contours de futurs réseaux conceptuels. En annexe, la présentation du dictionnaire.

Lire la suite

Une nouvelle étape vers la didactique de l’information ?

Texte introductif à la publication du corpus des notions organisatrices du champ info-documentaire, œuvre d'un groupe de travail réuni par la FADBEN. Les différents enjeux relatifs à la didactisation des savoirs du domaine sont passés en revue : enjeu éducatif (recentrage sur le savoir), enjeu professionnel (formation des formateurs et renforcement de l’identité enseignante), enjeu pédagogique (réflexion sur les apprentissages), enjeu scientifique (légitimation) et enjeu didactique (construction d’un curriculum). Des articulations sont d’ores et déjà évoquées, soit avec l’enseignement supérieur, soit en direction des autres champs disciplinaires. Enfin, le projet didactique est dessiné à partir de quelques étapes qui sont rappelées : la délimitation du corpus, la définition des notions, leur accès par les élèves et la structuration du domaine.

Lire la suite

L’apprentissage des pratiques documentaires (A.P.D.) dans le second degré : Elaboration d’un outil référentiel intégrant des savoirs à enseigner en Information-documentation

Contribution au projet pédagogique associatif de l’ARDEP des Pays de la Loire. Pour pallier la dispersion des modalités de l'enseignement info-documentaire et l'absence de contenus à enseigner, est proposé aux professeurs documentalistes un cadre distribuant des contenus d'apprentissage documentaire. Ceux-ci sont présentés sous forme de compétences intégrant une dimension notionnelle affichée. Cet outil formalise en outre la durée de ces apprentissages (seize heures et demie pour le collège, cinq heures pour le lycée), le moment où ils pourraient être organisés dans le temps scolaire et les opportunités dont il conviendrait de s’emparer pour les mettre en oeuvre. Cette étude rappelle tout d'abord quels sont les trois enjeux auxquels s'adosse cette démarche : des enjeux éducatifs pour les élèves, des enjeux stratégiques pour la légitimation de ce type de formation dans les établissements, des enjeux identitaires, enfin, pour le corps des professeurs documentalistes et sa professionalisation. L'étude propose ensuite un classement de l'outil APD dans une typologie des outils référentiels et défend la thèse, pour finir, de l'intégration des concepts info-documentaires dans les apprentissages, à partir de l'idée de compétence à saisir dans don intégralité. En annexes : le tableau APD ; le terminogramme des notions mobilisées ; un lexique des principales notions info-documentairs impliquées dans l'apprentissage des pratiques documentaires.

Lire la suite

La carte conceptuelle, un outil didactique pour le professeur documentaliste ?

La didactisation de la matière info-documentaire emprunte différents outils conceptuels aux didactiques des disciplines, et parmi ceux-ci, celui de trame conceptuelle. En rendant compte de l’étendue et de la structuration d’un domaine de connaissance particulier, la trame conceptuelle fournit un cadre de référence apprécié du professeur au moment où celui-ci se propose de définir les objectifs de sa séquence. La trame conceptuelle peut être projetée sur un plan graphique au moyen de ce qu’on appelle la cartographie conceptuelle. Cette étude s’appuie en première partie sur le projet d’un groupe de travail académique qui a mené depuis quelques années une réflexion sur les savoirs à enseigner en Information-documentation. Avant de présenter quelques-uns des principes qui sous-tendent l’usage de la cartographie conceptuelle, sont rappelées brièvement les données morphologiques à la base des cartes. Enfin, sont proposées un certain nombre d’applications pédagogiques possibles.

Sommaire :

  • Introduction
  1. Approche de la cartographie conceptuelle par un groupe de travail en didactique de l’information
    • Représentation en terminogramme
    • La projection spatiale du terminogramme
    • Représentation en conceptogramme
    • Représentation en carte conceptuelle
  2. Morphologie des cartes conceptuelles
    • Nœuds et arcs
    • Propositions sémantiques
  3. Les principes qui sous-tendent l’usage de la cartographie conceptuelle
  4. Quelques applications didactiques pour la conception et la conduite de séquences d’enseignement - apprentissage
    • En amont de la séquence : la définition
    • Pendant la séquence : la régulation
    • En fin de séquence : l’évaluation
  • Conclusion
  • Documentographie

Lire la suite

La cartographie conceptuelle au service de la didactique de l’information : Outil heuristique pour l’élucidation, la transmission et l’appropriation des savoirs scolaires de l’information-documentation

Comment fédérer les premiers résultats issus de divers travaux exploratoires et engager une didactique féconde avec la ou les pratiques éprouvées sur le terrain pédagogique ? Cette étude, critique et prospective, entend faire valoir le parti à tirer des applications de la cartographie conceptuelle au service de l’enseignement de l’information documentation. Il s’agira en particulier de montrer comment les cartes de concepts peuvent faciliter et accompagner le travail du professeur documentaliste aussi bien dans la détermination des objectifs conceptuels de la séquence que dans l’évaluation des apprentissages. Comment elles peuvent de même permettre la traduction des caractéristiques essentielles des concepts à construire en énoncés adaptés aux niveaux de formulation à atteindre par les élèves et servir à faire émerger des représentations de ceux-ci. 10 premières cartes conceptuelles sont ainsi mises à la disposition des enseignants documentalistes pour être expérimentées dans les séquences d’enseignement-apprentissage de l’information documentation : Auteur ; Document ; Mot-clé ; Outil de recherche ; Recherche d'information ; Référence documentographique ; Requête ; Source ; Support ; Système de ressources.

Lire la suite