Tag : concept intégrateur

5 documents sont liés à ce tag

Les notions essentielles de l’Information-Documentation

Lire la [prsentation des outils didactiques de l'Info-Doc](lien)

Quelles sont les notions « essentielles » de l'Information-Documentation ? Cette question est souvent posée par les professeurs documentalistes pour qui le temps d'enseignement est compté et qui doivent opérer des choix difficiles dans l'étendue de leur programme. Connaître ces notions essentielles leur permettrait de cibler le « noyau dur » de la discipline, de faire le tri entre le nécessaire à acquérir et le secondaire. Le didacticien Michel Develay (1992) a proposé le terme de « concept intégrateur » pour désigner ces notions qui, « à la manière des poupées gigognes, emboîtent les poupées plus petites et constituent en quelque sorte les principes organisateurs, au niveau notionnel, d'une discipline enseignée ». Les concepts intégrateurs d'une discipline constituent, ajoute-t-il, sa trame organisatrice, laquelle permet de la structurer et de la mettre en cohérence.

Le problème s'est posé pour les professeurs documentalistes dès le début des années 2000, alors qu'émergeait la didactique de l'Information-Documentation. L'enjeu est triple : au plan épistémologique tout d'abord, il s'agit de construire la matière didactique en structurant et en hiérarchisant les contenus qui la composent ; au plan pédagogique, il importe aux enseignants documentalistes de disposer d'une architecture solide pour organiser les situations d'enseignement-apprentissage et les progressions, notamment spiralaires ; au plan psychologique, enfin et surtout, il est urgent d'articuler les constructions issues de la transposition didactique aux capacités cognitives des élèves pour connaître les conditions de la meilleure appropriation possible. Différents chercheurs, dans un cadre professionnel ou universitaire et depuis presque deux décennies maintenant, se sont essayés à définir ces « notions noyaux » pour l'Information-Documentation. Ce sont ces propositions qui sont ici listées, de la manière la plus synthétique possible et en respectant l'ordre chronologique de leur publication, dans l'espoir de pouvoir révéler des évolutions mais également des constantes.

Lire la suite

Curriculum informationnel et didactique documentaire : enjeux, définition, contenus, questions. Stage URFIST du 6 juin 2007. A. Serres et P. Duplessis

État des lieux de la question de la didactique documentaire et du curriculum informationnel à la fois dans l’enseignement secondaire et dans l'enseignement supérieur, dont l’articulation représente un enjeu essentiel. Sont développés : les enjeux d’une didactique documentaire ; la définition du curriculum en pédagogie et ses différences avec le référentiel de compétences ; les questions, problèmes et méthodologie relatifs à l’élaboration de corpus didactiques et de curricula en information-documentation ; la question didactique dans l’enseignement supérieur. Sont également présentés des réalisations, projets et travaux en cours aussi bien dans le secondaire que dans le supérieur. En annexe : Bibliographie indicative de la maîtrise de l'information.

Lire la suite

Les savoirs documentaires : Amorce d'une réflexion sur les savoirs documentaires et leur didactisation au collège

Travail collectif d'élucidation des contenus spécifiques à l'information-documentation. Dans uen perspective inverse de celle des référentiels de compétences à vocation procédurale, cet inventaire part d'un ensemble de concepts répartis en 6 groupements pour ensuite tenter de les articuler à des compétences connues, mais aussi à des des situations d'apprentissage pour des niveaux ciblés. 2 annexes.

Lire la suite

Apports épistémologiques à la didactique de l'Information-documentation : Des outils pour identifier, référer et structurer le domaine conceptuel

Dès son introduction officielle dans l’école il y a 50 ans, la matière documentaire a suscité, à partir d’une dualité intrinsèque dissociant support physique et contenu de connaissances, la génération de deux profils professionnels distincts et complémentaires correspondant à deux entités : le gestionnaire et l’enseignant. Si le premier n’est qu’une transposition dans le monde scolaire du métier récent de documentaliste, le second s’avère être une création propre au milieu d’accueil. Cette innovation résulte à la fois du projet social de former les élèves à la maîtrise de l’information et d’un désir, exprimé par une partie majoritaire des enseignants documentalistes, d’affiliation statutaire au corps des professeurs. Ces deux aspirations, celle de la formation raisonnée des élèves et celle d’une clarification de l’identité enseignante, en viennent à emprunter la même voie, celle de la rationalisation des contenus info-documentaires à enseigner.

L’instauration du CAPES de Documentation, en 1989, a stimulé la réflexion didactique. La matière documentaire, utilisée à l’origine uniquement comme objet pour l’étude au service des disciplines, est en passe de devenir objet d’étude en tant que matière d’enseignement. Cependant, l’analyse de la réflexion accompagnant l’établissement des contenus de savoir concernés révèle que celle-ci n’en est encore qu’au stade du tâtonnement.

Au nombre des freins retardant cette évolution, un obstacle majeur tient à la nature épistémologique des objets de savoir visés. Jusque là considérés comme des allants de soi relevant de procédures et de notions implicites, requis pour le travail de l’élève mais ne devant pas être enseignés, ces savoirs sont progressivement mis en lumière par les travaux relevant de l’heuristique, de démarches de spécification et de structuration de la matière, et de promotion à un statut de plus haut niveau épistémologique.

Le recours à des outils conceptuels empruntés aux didactiques des disciplines permet de confirmer et de prolonger ces différents points relatifs à la délimitation d’un champ possible de savoirs à enseigner. L’expertise cadastrale du domaine s’articule ainsi autour de trois préoccupations épistémologiques majeures qui sont la recherche de la filiation des savoirs, l’estimation de leur statut et l’examen de leur organisation conceptuelle. Il ressort de ce travail une première approche critique des conditions épistémologiques requises à l’élaboration d’un ensemble de savoirs à enseigner, conditions exigibles d’une didactique de l’Information-documentation.

Lire la suite

Apports des didactiques des disciplines à l’expertise pédagogique de l’enseignant documentaliste : La didactisation des savoirs info-documentaires, enjeu de professionnalisation

La double appellation de "professeur documentaliste" témoigne du double mandat confié par l'institution aux responsables pédagogiques des CDI. Si l'expertise du "documentaliste" n'est pas à démontrer, celle de "l'enseignant", en revanche, reste toujours à revendiquer. Ce déséquilibre résulte d'un déficit de valeur attaché aux contenus notionnels de l'information-documentation, lesquels sont relégués à un statut protodidactique. Il reste ainsi à effectuer une conversion épistémologique de ces savoirs à enseigner. En pleine émergence aujourd’hui, une didactique de l’information s’attache ainsi à élucider et à organiser ces savoirs, permettant de fonder l’expertise pédagogique du professeur documentaliste. Cette étude, avant de présenter les outils didactiques nécessaires à la rationalisation des contenus d’enseignement, s’intéresse aux quatre questions qu’une telle entreprise soulève : la question heuristique, la question épistémologique, la question psychologique et la question pédagogique.

Lire la suite