Sommaire

Outils

Structure des référentiels de compétences info-documentaires

Un référentiel de compétences transpose au plan de la formation la liste des objectifs terminaux de la discipline. Ces objectifs correspondent aux différents types de connaissances (savoirs, savoir-faire, savoir être) visés par la formation des élèves. Apparue au début des années 60 aux Etats-Unis et arrivée en France dans les années 70, la notion d’objectif en pédagogie a fondé ce que Louis D’Hainault (Des fins aux objectifs de l’éducation, 1977) a considéré comme une « théorie moderne de l’action éducative » et qui a pris le nom de pédagogie par objectifs (PPO).

Lire la suite

Qu’est-ce qu’une compétence info-documentaire ?

Les formations info-documentaires se sont depuis longtemps appuyées sur l’idée de compétence, laquelle constitue l’unité de base des référentiels qui les classe et les hiérarchise. Présentées sous la forme d’objectifs à atteindre lors des apprentissages, les compétences ont été pensées comme des capacités exprimées chez l’élève par des comportements qu’il est possible d’observer afin de les infléchir et de les évaluer. Les séquences proposées aux classes ont été par conséquent basées sur des activités mettant en œuvre diverses procédures, et centrées sur la réalisation, individuelle ou collective, d’œuvres. Ces productions de type documentaire, puisqu’elles constituent l’aboutissement le plus visible et le plus concret des capacités recherchées, sont devenus les supports privilégiés de l’évaluation. Notons toutefois que ce n’est pas tant la compétence qui est observée, et évaluée au travers de ces comportements, que la performance qui en est l’indice. (Suite et schéma : « Qu’est-ce qu’une compétence info-documentaire ? »)

Lire la suite

La fiche-concept : un outil didactique pour l’enseignement et l’apprentissage des concepts info-documentaires

La fiche-concept permet de rassembler de façon organisée tous les éléments de savoir relatifs à un concept et de les visualiser sur une seule page à l’aide d’un ensemble de 6 rubriques. Pour être maîtrisé, un concept doit être défini, formulé, illustré d’exemples et de contre-exemples, mais il lui faut encore pouvoir être situé dans un champ conceptuel et être représenté graphiquement. Enfin, et pour donner du sens à son apprentissage, il est nécessaire de préciser son intérêt dans certaines utilisations où il sera mobilisé par l’élève. La fiche-concept peut constituer un outil didactique pour le professeur préparant sa séquence pour tel niveau de classe et désireux de recenser toutes les données relatives à la nature et à l’environnement d’un concept. Elle lui facilite la formulation des objectifs déclaratifs (rubrique : caractéristiques du concept) et procéduraux (rubrique : utilisation du concept), l’aide à prévoir l’évaluation (rubrique : définition du concept) et lui fournit des illustrations à présenter à la classe (rubrique : illustration du concept). Elle peut également devenir un outil structurant pour l’élève à qui il peut être demandé de la construire en fin de séquence, afin de l’aider à réunir toutes les composantes du concept, ou bien lors d’une révision, afin de l’aider à retenir l’essentiel. La fiche-concept présente l’intérêt de mettre en évidence la structuration des savoirs, de manière à la fois particulière (une fiche par concept) et réticulaire (chaque fiche renvoie à d’autres fiches-concepts). Elle arpente le domaine de connaissance de l’Information-documentation tout en accompagnant l’élève dans la progression de son cursus, puisque chaque fiche concerne un seul niveau. La fiche-concept « Source », présentée ici pour le niveau 2nde, pourrait ainsi être déclinée de la 6ème à la terminale (annexe 1). Cette proposition de travail, qui s’inspire en partie des travaux didactiques menés en Sciences économiques et sociales, s’inscrit tout naturellement dans le chantier en cours de la didactique de l’Information-documentation. Une fiche-concept vierge est à télécharger pour l’expérimentation et la mutualisation (annexe 2). Une version actualisée présentant 9 rubriques est également disponible (annexe 3).

Lire la suite

Concept, notion, savoir scolaire : mise au point terminologique

Quelle appellation donner aux termes représentant les contenus du champ disciplinaire de l’information-documentation, et désignés tantôt comme « concepts », tantôt comme « notions » et tantôt comme « savoirs scolaires » ? Peut-on user d’une appellation commune pour qualifier ces objets de savoir ? Il semble bien qu’au travers du prisme didactique, la préhension, et donc l’appellation de ces objets diverge selon que l’on se place du point de vue épistémologique, du point de vue psychologique ou encore du point de vue pédagogique.

Lire la suite

Cadre interdisciplinaire d’une séquence pédagogique visant des acquisitions info-documentaires et disciplinaires : de quoi faut-il discuter ?

Lorsqu’un projet d’apprentissage inter-disciplinaire se met en place, autour de quelles questions s’organise la discussion entre le professeur documentaliste et son/ses collègue(s) de discipline(s) ? Au centre de la réflexion, l’analyse des conceptions des élèves permet le repérage des obstacles possibles aux apprentissages. C’est le franchissement de ces obstacles qui va permettre à l’équipe de déterminer la nature de l’activité à proposer à la classe. Cette activité sera centrée sur un problème (informationnel et disciplinaire) que les élèves ne pourront résoudre qu’en construisant les outils opérationnels mentaux nécessaires, i.e. des savoirs opératoires. Les objectifs de la séquence visent précisément l’appropriation de ces savoirs, lesquels sont de type déclaratif et procédural. Le cadre général de la séquence est alors tracé. Entre les objectifs ainsi définis (en amont) et le dispositif évaluatif permettant de rendre compte de leur atteinte (pendant et en aval), l’équipe va pouvoir répondre aux questions focales qui structurent la séquence : la tâche, les ressources et les restrictions qui conditionnent celle-ci, l’activité proposée, l’organisation générale, la structuration temporelle de la séquence, les modalités de travail des élèves, les aides sur le contenu et sur la méthode, et enfin, les outils de régulation des apprentissages. La restitution finale des élèves (un produit documentaire) permettra de mesurer les savoir faire acquis, tandis que les savoirs de type conceptuel pourront être évalués au moyen de la production d’énoncés langagiers traduisant le niveau d’abstraction atteint par les élèves. Mais la véritable évaluation des acquis ne s’appréciera in fine que lors d’une confrontation à un autre problème du même type. Au travers de cette discussion constructrice d’une identité commune, le rôle de chaque professeur est spécifié, notamment à partir de la spécificité des savoirs qu’il enseigne et évalue. (Schéma)

Lire la suite

La tâche et l'intention didactique

Lors de l'élaboration d'une séquence d'enseignement-apprentissage, la question de la tâche à proposer aux élèves afin qu'ils puissent surmonter les obstacles liés à leurs représentations et construire de nouvelles connaissances est centrale. Un cycle est enclenché qui, partant des savoirs prescrits qu'il faut transposer en objectifs opérationnels, va devoir se traduire par des consignes recevables par l'élève. Celui-ci va les interpréter sous forme d'action appliquée à un objet empirique. Afin de surmonter l'obstacle induit par la tâche à accomplir, l'élève est ainsi amené à opérer une opération de conceptualisation et à construire progressivement une catégorisation des caractères propres au concept étudié (Schéma en fichier joint).

Lire la suite

Les objectifs info-documentaires repérables dans le Socle commun (2006)

lien le-socle-commun-de-connaissances-et-de-competences.html

Quels sont les savoirs info-documentaires repérables dans le "Socle commun" (B.O. n°29, 20-07-2006) ? Ce texte se présente comme la transposition nationale de la recommandation du Parlement européen en matière de « compétences-clés pour l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie ». Il s’organise en 7 compétences qui se déclinent elles-mêmes en connaissances, capacités et attitudes. Si l’on superpose à ce schéma tripartite la triade des objectifs de l’éducation à l’information (les 3 T), respectivement « l’intelligibilité » des principes et des enjeux de l’information, « l’efficacité » dans la recherche, le traitement et l’exploitation de l’information et « la responsabilité » que l’on engage dans l’usage que l’on en fait, il devient alors possible de repérer dans le Socle certaines occurrences faisant écho au domaine spécifique de l’information-documentation. Et cela hors du seul pilier n°4 dédié à la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication. Nous avons préféré laisser les items sélectionnés à la place que les auteurs du Socle commun leur avait attribuée, même si celle-ci nous parait discutable, et ce afin de pouvoir mieux les retrouver dans le texte original. (Fichier téléchargeable)

Lire la suite

Curriculum informationnel et didactique documentaire : bibliographie indicative

Bibliothèque personnelle. Cliché de lili lily lien

  1. Généralités sur la maîtrise et la didactique de l’information, le curriculum informationnel
  2. La question didactique dans l’enseignement secondaire
  3. La question didactique dans l'enseignement supérieur
  4. Généralités sur la constitution des curricula, portfolios 5.Généralités sur les didactiques
  5. Numéros spéciaux de revues
Lire la suite

Les référentiels de compétences info-documentaires : bibliographie 1983-2008

Bibliothèque personnelle. Cliché de lili lily. lien

Documentographie signalétique classée par ordre chronologique pouvant servir de base à l'étude du processus de professionnalisation enseignante des professeurs documentalistes. Les listes proposées vont de l'énumération simple des étapes de la recherche documentaire à l'inventaire détaillé des compétences devant être mobilisées dans les activités de recherche d'information. Ces modélisations sont aussi bien produites par des praticiens de CDI pour servir de cadre aux formations des élèves et à leur évaluation que par des organismes internationaux cherchant à définir les habiletés clés de la culture de l'information ( information literacy standards ).

  • Mise à jour de la bibliographie : 11-05-2008
Lire la suite